Focus sur le projet « Jeunes citoyens méditerranéens face aux changements climatiques »

0
111

Imaginez-vous une Tunisie parfaite, une Tunisie qui rencontre tous vos idéaux, une Tunisie exemplaire qui dépasse tous les pays du monde en terme de beauté et d’avancement. Cette Tunisie que vous vous imaginez, ce ne peut être qu’une Tunisie préparée au réchauffement climatique car pour y faire face il faut protéger le pays et ses habitants. En effet, un pays préparé aux conséquences de ce terrible phénomène c’est un pays propre qui sait gérer ses déchets et ses richesses, un pays dont l’infrastructure est exemplaire, dont les énergies sont économisées ou totalement vertes, dont les politiques cherchent à conserver le patrimoine naturel et dont les conditions de vie sont optimisées tel que le transport et le taux de chômage…

Une soixantaine de jeunes âgées entre 18 et 25 ans, se sont mobilisé et se sont engagés pour le Climat, 3 associations de pays méditerranéens ont pris conscience de ce fait et ont engagé un projet « Jeunes citoyens méditerranéens face aux changements climatiques ».

L’Association des Amis du Belvédère de Tunisie, l’Association pour la Participation et l’Action Régionale de France et le Centre Méditerranéen pour l’Environnement et le Développement du Maroc, soutenus par la Fondation Anna Lindh, ont initié un projet en 5 phases qui cible la jeunesse méditerranéenne. La première phase a été de trouver deux leaders de chacune des régions de Tétouan, Tunis et Avignon, la deuxième de les former en France -du 19 au 22 décembre 2016- à mieux comprendre les enjeux et les fins du projet ainsi qu’à la conduite d’actions de sensibilisation contre les changements climatiques en Méditerranée, la troisième que les jeunes de chaque pays créent des ateliers avec des participants de leurs pays respectifs (en Tunisie l’atelier a porté sur les outils de simplification du problème et la sensibilisation du grand public), la quatrième de mener une campagne en ligne en créant des plateformes et la cinquième d’organiser un séminaire final.

Le mardi 1 er août 2017 à l’Hôtel Belvédère, à Tunis, les groupes de jeunes des 3 pays vont se rencontrer pour échanger leurs expérience et discuter des actions menées, celles futures et la rencontre avec des innovateurs dans le domaine du changement climatique.

Les actions contre le réchauffement climatiques sont rares en Tunisie, on peut donc applaudir nos jeunes d’être conscient de problèmes aussi graves quand d’autres les démentent et les ignorent.

Ce dont les Jeunes Citoyens Méditerranéens Face aux Changements Climatiques ont besoin est de transmettre leur conscience à tout le monde et d’un grand soutien du public. Ces jeunes sont ouverts aux nouvelles idées et aux innovation si vous en avez, vous pouvez leur en faire part. Remédier à ce phénomène permettrait à la Tunisie d’avancer d’un pas gigantesque.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here